UQAM - Université du Québec à Montréal
Entrevues
UQAM › Entrevues › L'UQAM au coeur du Quartier latin
Micro

L'UQAM au coeur du Quartier latin


Par Marie-Claude Bourdon

Une assemblée d'information organisée par l'Office de consultation publique de Montréal a eu lieu à la salle Marie-Gérin-Lajoie de l'UQAM, le 16 octobre dernier, sur le projet de Programme particulier d'urbanisme (PPU) du Quartier des spectacles – pôle Quartier latin. L'UQAM est au cœur de ce secteur de la ville marqué, depuis le XIXe siècle, par la présence du savoir. Peu le savent, mais l'Université Laval y avait ouvert une filiale, en 1876, qui avait toujours pignon sur la rue Saint-Denis quand elle est devenue, en 1919, l'Université de Montréal. D'autres institutions, comme l'École des beaux-arts, l'École Polytechnique et l'École des hautes études commerciales y ont accueilli leurs étudiants à une époque de leur histoire.

Avec ses nombreux lieux de diffusion de la culture, comme la Galerie, le Centre de design, le Centre Pierre-Péladeau, ses salles de spectacles et le Cœur des sciences, l'UQAM représente une part importante du Montréal novateur et créatif. Et avec le Cégep du Vieux-Montréal, la Grande Bibliothèque et la Cinémathèque québécoise, elle constitue un pôle d'attraction important à l'est du centre-ville.

Parmi les objectifs du PPU du Quartier latin, la Ville souhaite doubler la population du quartier, avec l'ajout d'environ 2 500 unités de logements. Elle compte réaliser des investissements importants pour réaménager certains axes, pour créer une ambiance plus favorable aux déplacements piétons et contribuer à l'animation du secteur tout au long de l'année. Le projet est soutenu par un plan d'action d'une cinquantaine de propositions.

«Depuis un an, l'UQAM, comme d'autres institutions du quartier, a été consultée en vue de l'élaboration du projet de PPU», confie la vice-rectrice aux Affaires administratives et financières, Monique Goyette, qui est particulièrement fière que l’UQAM ait réussi à faire ajouter le mot «apprendre» au slogan du PPU Quartier latin: «Vivre, apprendre, créer, se divertir». «Au sens symbolique, c'est très important», dit-elle.

Une esplanade sur Saint-Denis

La vice-rectrice se réjouit aussi que l'idée de créer une esplanade sur la rue Saint-Denis, entre la place Pasteur et le clocher, emblème de l’UQAM, ait été retenue dans le projet. «Nous avons proposé d'aménager les lieux pour que la place Pasteur puisse se prolonger sur la rue et accueillir plus d'activités culturelles, comme elle le fait déjà à certaines occasions, mais de façon plus permanente.»

Les objectifs du PPU visant à valoriser la sécurité et la qualité de vie dans le quartier se conjuguent, pour l'UQAM, avec la création d'un milieu de vie plus attrayant pour les étudiants. «Le campus central a été construit à une époque où l'on favorisait la circulation intérieure, rappelle Monique Goyette. On cherche aujourd'hui à augmenter la circulation sur la rue, par des aménagements – des trottoirs plus larges, du mobilier urbain, des œuvres d’art –, mais aussi en renforçant nos liens avec les organismes et les commerces autour de nous, et en contribuant à l'animation de l'espace public.»

Toujours dans le même esprit, l'UQAM compte réaffirmer sa présence sur la rue. Une équipe de l'École de design dirigée par le professeur Louis-Charles Lasnier, spécialiste de la signalétique, travaille d'ailleurs à un projet visant une meilleure signalisation et une meilleure visibilité du campus dans le quartier.

«Nos recommandations ont été bien reçues et nous avons l'intention de travailler en collaboration avec la Ville, dit Monique Goyette. C'est important que nous soyons impliqués dans ce projet.» L'UQAM déposera un mémoire sur le projet de PPU du Quartier latin lors des audiences publiques qui se tiendront en novembre prochain, toujours à la salle Marie-Gérin-Lajoie.

Séparateur

Source : Journal L'UQAM, vol. XXXIX, no 5 (31 octobre 2012)

Catégories : Développement durable, Direction

Séparateur

Flèche Haut

UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 31 octobre 2012