UQAM - Université du Québec à Montréal
Entrevues
UQAM › Entrevues › Un géant de l'art contemporain
Micro

Louise Déry

Un géant de l'art contemporain

La Galerie de l'UQAM accueille pour la deuxième fois de son existence une exposition de Michael Snow, un artiste contemporain incontournable au Canada.


Photo: Nathalie St-Pierre

Par Benjamin Tanguay

Assis sur un banc, Michael Snow observe une image en temps réel de la rue Berri. Malgré la pénombre enveloppant la Galerie de l'UQAM, l'éclat du projecteur suffit pour révéler une lueur d'amusement dans son regard. L'artiste laisse échapper un gloussement de joie. Dehors, en plein mois de janvier, un cycliste mouline laborieusement tandis que ses efforts sont projetés sur des surfaces carrées de différentes profondeurs. Le tout forme une sorte de tableau cubiste constamment renouvelé, un exemple parmi d'autres des œuvres de l'artiste regroupées dans le cadre de l'exposition Solo Snow. Œuvres de Michael Snow, produite en collaboration avec le centre d'art contemporain français Le Fresnoy et présentée à la Galerie jusqu'au 16 février.

Assistant au spectacle à ses côtés, Louise Déry, directrice de la Galerie et commissaire de l'exposition, ne tarit pas d'éloges. Il faut avouer que Michael Snow est une personnalité imposante du monde de l'art contemporain. Depuis 1956, il s'est amplement illustré de presque toutes les manières imaginables. Peinture, sculpture, vidéo, cinéma, photographie, holographie, dessin, écriture ou musique, le moins que l'on puisse dire est que Snow est un artiste multidisciplinaire.

Les possibilités du médium

L'œuvre de l'artiste torontois peut être déboussolante. Michael Snow joue avec les possibilités du support sur lequel il déploie son art. Les œuvres présentées mettent en relief certains aspects récurrents de sa démarche, tels que le motif de la fenêtre comme cadrage, la relation qui se joue entre intérieur et extérieur et entre recto et verso, la métamorphose ou la condensation de l'image et du son, ainsi que la mise en représentation du référent technique. «Mon but est de découvrir ce qui est possible avec un médium, affirme-t-il. Je n'envoie pas de messages. The medium is the message

L'absence d'un message dans une œuvre ne veut pas dire que l'exposition dont elle fait partie est dénuée de sens, souligne Louise Déry. Les œuvres forment des mots, pour reprendre son expression, et tout le travail de commissaire se résume à essayer «de fabriquer une phrase qui se tient.» Dans cette collaboration avec Michael Snow, la commissaire s'est notamment attachée à montrer des pièces des années 2000 qui jouent avec la notion du temps. «Le temps qui retourne sur lui-même en boucle, qui se compresse, se superpose, se rabat, c'est très présent ici et dans beaucoup d'œuvres de Michael», explique-t-elle.

Inaugurée en 2011 au Fresnoy, à Tourcoing, en France, et présentée par la suite à Istanbul, en Turquie, l'exposition termine sa tournée à la Galerie. «Les gens de mon entourage me demandaient s'ils allaient voir mon projet avec Michael Snow à la Galerie, se souvient Louise Déry en souriant. Je leur répondais que non et ça créait énormément de déception. Alors on s'est décidé à accueillir l'exposition à l'UQAM.»

Il s'agit d'une deuxième collaboration entre l'artiste et la Galerie de l'UQAM qui, en 2005, avait présenté un important solo et publié un petit livre prenant pour point de réflexion l'œuvre Souffle solaire (Cariatides du Nord).

Quand on lui demande quelles sont ses projets, l'artiste octogénaire paraît songeur l'espace d'un instant. Devant lui, une voiture traverse tranquillement la scène cubiste où elle est projetée. «Je voyage beaucoup, finit-il par répondre d'un air rêveur. Je vais à Rotterdam pour un festival de cinéma dans trois jours. Après, j'irai à Paris pour une exposition.» «Les artistes sont nomades aujourd'hui», note Louise Déry, ajoutant que Michael Snow sera de retour à la Galerie en septembre. Un travail relié à La région centrale, un film expérimental datant de 1971, sera exposé dans le cadre du Mois de la photo.

Séparateur

Source : Journal L'UQAM, vol. XXXIX, no 9 (21 janvier 2013)

Catégorie : Arts

Séparateur

Flèche Haut

UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 21 janvier 2013